Taranis: la face cachée des orages

Posted on 04/12/2020 by

0


https://cnes.fr/fr/cnesmag-taranis-la-face-cachee-des-orages

Elfes, sylphes, anges, farfadets, jets, lutins1
ou même gnomes…

la poésie du glossaire contraste avec la violence du
phénomène. Différentes par leur nom, leur durée ou leur
forme, ces manifestations atmosphériques lumineuses
constituent la famille générique des événements lumineux transitoires

.

Éphémères, elles se produisent entre le sommet des nuages
d’orage et 90 km d’altitude. Présumée dès 1920, leur existence a été
confirmée dans les années 1990. De nombreuses observations faites
depuis le sol et l’espace ont permis de les répertorier. En forme d’anneaux
lumineux en expansion, les elfes apparaissent à 90 km d’altitude et ne
durent qu’une milliseconde; un orage actif peut en produire des milliers en
quelques heures. Entre 40 et 90 km d’altitude, les sprites ont une structure
filamentaire complexe et peuvent durer jusqu’à 10 millisecondes. Les jets
bleus apparaissent à la partie supérieure des nuages d’orage et se
propagent jusqu’à 50 km d’altitude. Occasionnellement, des jets « géants »
peuvent se propager jusqu’à 90 km (cf. p.17).

Hélas, le lanceur VEGA n’a pu satelliser sa charge

Posted in: Espace