Chaumont est (re)devenu le plus grand camping du monde fin août 2010

Posted on 02/10/2010 by

0


Source : http://france-air-otan.blogspot.com/2010/07/chaumont-va-redevenir-le-plus-grand.html
A 160 Km au SSE de Micheville

12-07-2010
D’ici un mois, l’ancienne base américaine de Chaumont-Semoutiers (52) accueillera entre 20 000 et 30 000 pélerins tziganes
Photos : Journal de la Haute-Marne JHM

Le Journal de la Haute-Marne vient d’annoncer, voilà quelques jours, que le traditionnel rassemblement évangélique tzigane estival de l’association « Vie et Lumière » se tiendra, comme en 2007 (photo), sur l’ancienne base aérienne américaine de Chaumont-Semoutiers.

Comme de coutume, c’est le ministère de l’Intérieur qui a décidé du lieu d’accueil de ce rassemblement qui commencera à la mi-août, pour une dizaine de jours, et qui réunira des milliers de caravanes autour d’un grand chapiteau central faisant office de temple de célébrations et de baptêmes.

Si cette manifestation est coutumière des anciennes bases désaffectées de l’OTAN*, il est étonnant de constater que Chaumont ait déjà été re-sélectionnée pour cette édition, trois ans seulement après la dernière tenue du séminaire sur cette base. En effet, le Nord et l’Est de la France ne manquant pas de ces anciennes enclaves quasiment toutes désaffectées, les pouvoirs publics essaient généralement d’espacer les tenues successives de ce rassemblement sur une même plate-forme, afin d’en limiter les nuisances aux populations locales et aux usagers éventuels.

Car il n’est pas inutile de rappeler que si la piste de nombreuses bases ayant accueilli cet évènement par le passé étaient alors effectivement inusitées (Lure, Damblain, Saint-Simon…), la piste de Chaumont est utilisée par les aéroclubs de la Haute-Marne et de Chaumont, qui vont de facto devoir se délocaliser temporairement (vraissemblablement sur Langres).

Il convient cependant également de faire un point sur certaines de ces anciennes bases qui n’accueilleront plus ce type de rassemblement à l’avenir, étant passées ces dernières années du giron du ministère de la Défense (donc, de l’Etat), à celui de collectivités territoriales. L’Etat a donc moins de choix qu’auparavant quant au lieu, et doit même se rabattre sur les plate-formes encore occupées par des unités militaires (comme c’est la cas à Chaumont avec le 61e RA).

Les bases concernées sont notamment les suivantes :

– Chambley (54), devenue propriété du Conseil Régional de Lorraine
– Damblain (88), devenue propriété du Conseil Général des Vosges
– Marville (55), rachetée par la Communauté de Communes du Pays de Montmédy
– Lure (70), devenue propriété du Conseil Général de Haute-Saône

________________________________________________________________________*
Grostenquin (57) en 2006,
Chaumont (52) en 2007,
Toul-Rosières (54) en 2008,
Laon-Couvron (02) en 2009, pour ne citer que les plus récentes éditions.

Chaumont à l'heure évangélique (photo JHM)

Posted in: Aérodromes