Maîtrise de l’altitude, du cap, de la vitesse, leurs variations, autant de préalables au vol sans visibilité …

Posted on 30/04/2012 by

0


Quelques conseils trouvés sur un forum

Sans que cela soit un exemple à suivre, voici ce qu’on m’a appris en PSV, vol de nuit et vols IFR.
Le plus important est de maîtriser sa machine (avion ou ulm)
Donc faire des exercices jusqu’à la parfaite maîtrise de ceci:

1) voler exactement sur un cap donné.
2) voler exactement à une altitude donnée.
3) voler exactement à une altitude donnée, à la vitesse donnée !!!
4) voler exactement sur un cap donné, alti donnée, vitesse donnée.
5) idem 4) en variant la vitesse, ou le cap, ou l’alti…
6) monter ou descendre à valeur donnée, par exemple 200 ft/min ou 500 ft/min, à un cap donné.

Ceci étant acquis, on passera très facilement au pilotage PSV. Quelques heures au grand maximum pour devenir un champion.

Ce qui signifie que dans le monde ulm, avec l’aide de quelques copains pilotes, on peut quasiment tout apprendre sans danger, en s’amusant et sans grands frais. Et je peux vous assurer que si vous faites correctement les 6 points précédents, vous ferez de votre horizon un fidèle copain !!!
Une compétence supplémentaire: savoir à tout moment virer à droite ou à gauche de 20°, puis 45°etc… à alti constante.
Il restera enfin à faire de même mais en montant 200 ft/min ou 500 ft/min.

Posted in: Sécurité