Boeing et United Technologies craignent un embargo sur les exportations russes de titane

A la fois léger et résistant, le titane est devenu indispensable à l’aéronautique, qui en est aujourd’hui le plus gros utilisateur. Autrefois réservé aux appareils militaires, on le trouve dans tous les appareils modernes, depuis les éléments de fuselage de l’A350 et les trains d’atterrissage du Boeing 787 jusqu’aux armatures de sièges. Alors qu’un Boeing 777 conçu dans les années 90 ne comporte que 5% de titane, il représente 15% à 20 % du poids de métal d’un Boeing 787 ou d’un A350. Un Airbus A380 nécessite à lui seul environ 70 tonnes de titane.
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0203693056669-boeing-et-utc-craignent-une-penurie-de-titane-russe-1031561.php?xtor=EPR-11-[industries_services]-20140811-[s=542199_n=6_c=_]-1742140@2&m4DMDCxgxuEHkbFw.99

Laisser un commentaire