Satellites à propulsion électrique : moins lourds, moins chers à lancer et stabiliser sur orbite

Les Echos: http://www.lesechos.fr/24/06/2013/LesEchos/21463-098-ECH_la-propulsion-electrique–nouveau-champ-de-bataille-des-constructeurs-de-satellites.htm

Extrait
En mars 2012, le groupe américain a annoncé le premier contrat au monde pour ces satellites de nouvelle génération : les opérateurs ABS et Satmex lui en ont acheté huit, dont quatre en option. Doté d’une propulsion électrique, un satellite est nettement plus léger qu’avec une propulsion à base de carburant chimique. Mais il y a un inconvénient : le temps de transfert en orbite géostationnaire est plus long. Ce n’est pas anodin, puisqu’un opérateur n’engrange des revenus que quand son satellite fonctionne.

En savoir plus ? Voir

http://fr.wikipedia.org/wiki/Propulsion_%C3%A9lectrique_(spatial)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Propulsion_spatiale

http://www.je-comprends-enfin.fr/index.php?/Technologies-de-propulsion/propulsion-electrique/id-menu-49.html

http://www.je-comprends-enfin.fr/index.php?/Systeme/introduction-lanceur-et-satellites/id-menu-3.html

Laisser un commentaire