La Chiers, une rivière luxo-belgo-française

Posted on 06/10/2014 by

0


Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiers

La Chiers prend sa source au Luxembourg au Sud d’Obercorn, arrive en France au droit des trois frontières à Longlaville, traverse le Pays-Haut meuthe-et-mosellan de part en part jusqu’à Epiez sur Chiers. A cet endroit, la rivière sert de frontière naturelle avec la Belgique. Puis elle traverse les départements de la Meuse et des Ardennes, jusqu’à se jeter dans le fleuve Meuse.

Sa longueur est de 112 km, et son bassin versant s’étend sur 2 222 km². Le débit interannuel moyen de la rivière au niveau de son confluent avec la Meuse à Remilly-Aillicourt se monte à 30,6 m³ par seconde.

Le territoire de compétence du SIAC s’étend, pour sa part, de Longlaville en Meurthe-et-Moselle à Velosnes dans la Meuse sur le cours de la Chiers et de ses affluents. Sur ce territoire, la Chiers façonne un paysage de vallées forestières très encaissées, puis de plateaux plus ouverts à partir du hameau de Flabeuville (commune de Colmey).

La Chiers traverse une zone très urbanisée entre la frontière et la commune de Lexy. Sur cette zone, elle a été fortement contrainte par l’activité sidérurgique. En plus d’avoir été couverte sur la quasi-totalité de son cours sur ce secteur, elle subissait, jusqu’à peu de temps encore, les diverses pollutions dues à cette activité. Les conséquences sont encore visibles sur la faune et la flore de la rivière jusque bien en aval de cette zone, même si la qualité de l’eau s’améliore progressivement.

 

De sa fin dans la Meuse à sa source près d’Oberkorn

05-Chiers-

04-Capture d’écran 2014-10-02 à 08.59.48

03-Capture d’écran 2014-10-02 à 09.00.19

02-Capture d’écran 2014-10-02 à 09.00.56

01-Capture d’écran 2014-10-02 à 09.01.30